Cabinet BRIANT
Avocats engagés à vos côtés
pour une réparation intégrale
de vos préjudices

Expertise médicale et traumatisme crânien

NOUS RETROUVER SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
facebook

Au-delà des conséquences visibles dont souffrent les victimes d’un traumatisme crânien (hémiplégies, paraplégies, déficits moteurs divers, troubles de la vue, du langage, perte du goût, perte de l’odorat, épilepsie…), la personnalité et le comportement de la victime sont bien souvent modifiés en raison de séquelles invisibles imputables aux déficits neurologiques et neuropsychologiques subsistants.

Ces séquelles invisibles (fatigue accrue, difficultés de mémorisation, de concentration, de compréhension, apathie ou au contraire irritabilité, désinhibition, troubles de l'humeur…), très difficiles à gérer au quotidien pour la victime et ses proches, doivent faire l’objet d’une attention particulière lors de l’expertise médicale afin d’être pleinement considérées, évaluées et indemnisées.

Maître BRIANT, avocat de victimes de traumatismes crâniens, sollicite la mise en place d’une expertise médicale spécifique aux traumatisés crâniens à laquelle la victime est assistée par un médecin expert, conseil de victime, c’est-à-dire, indépendant des compagnies d’assurances.

L’expertise du traumatisé crânien implique le concours de différents experts médicaux et paramédicaux spécialisés tels que neurologues, kinésithérapeutes, ergothérapeutes, orthophonistes…

Avec le concours du médecin expert de victime, le cabinet de Maître BRIANT préparera votre expertise médicale et s’assurera de l’évaluation exhaustive de toutes les répercussions de l’accident : professionnelles, économiques, familiales, affectives, matérielles…

Comment contester l’expertise médicale ?

L’avocat est régulièrement sollicité par les victimes d’accident pour contester les conclusions de l’expertise médicale.
Cette situation est fréquente lorsque la victime s’est présentée seule à l’expertise. Saisit de cette demande, votre avocat procédera dans un premier temps à l’analyse du rapport d’expertise contesté en le soumettant à l’avis d’un médecin expert.

Dans un second temps et si l’évaluation médicale du dommage corporel de la victime s’avère insuffisante, une nouvelle expertise sera alors mise en place et la victime sera alors assistée par un médecin expert et/ou son avocat.

L’expertise des victimes de traumatismes crâniens graves est spécifique est nécessite que la victime ne se présente pas seule face à l’Expert désigné par la compagnie d’assurances.

La préparation de l’expertise médicale avec la victime, l’avocat et un médecin expert, conseil de victimes est essentielle pour permettre à l’Expert d’appréhender tous les préjudices subis.

A cet égard, la qualité de la relation et des échanges entre la victime, sa famille, le médecin de recours et l’avocat est ici primordiale à la compréhension de toutes les conséquences du traumatisme crânien.

Visible ou invisible, le dommage de la victime doit être pleinement reconnu.