Cabinet BRIANT
Avocats engagés à vos côtés
pour une réparation intégrale
de vos préjudices

Victimes d’accident, d’agressions

NOUS RETROUVER SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
facebook

Victimes d’accident, d’agressions : quelles sont les causes des traumatismes crâniens ?

Les accidents de la circulation représentent la principale cause de traumatismes cérébraux (50%) Les victimes d’accident de la route à savoir les conducteurs et passagers d’automobile, de moto ou de scooter mais aussi les victimes piétons et les cyclistes sont particulièrement exposées aux traumatismes crâniens et à leurs graves conséquences.

Un traumatisme crânien entrainant des lésions crânio-cérébrales peut en effet être provoqué directement par la violence d’un choc, mais également indirectement par le phénomène de l’accélération / décélération (coup du lapin) notamment dans les accidents à haute cinétique. Les victimes de chutes survenues dans le cadre d’accidents de la vie, d’accidents de sport sont également très exposées aux traumatismes crâniens, tout comme les victimes d’agressions.

Pourquoi être assisté par un avocat de victimes de traumatismes crâniens ?

L’indemnisation des victimes de traumatismes crâniens est complexe tant les conséquences des lésions cérébrales sont diverses et graves. Des séquelles sont visibles, d’autres sont dites invisibles.

Mais il est impératif de les déceler, de les évaluer par voie d’expertise médicale et de les indemniser.

Votre avocat expérimenté en réparation de dommage corporel vous conseillera à chaque étape de votre dossier avec à l’aide notamment de médecins experts pour vous assister lors des opérations d’expertises médicales.

Les enjeux humains et financiers sont cruciaux pour l’avenir de la victime mais également pour son entourage dont l’existence est bien souvent bouleversée.

Le cabinet de Maitre BRIANT, Avocats de victimes de traumatismes crâniens à Montpellier et à Caen, vous assistera France entière, dans tout le processus d’évaluation et d’indemnisation des préjudices subis.

Accident et traumatismes crâniens : Quelles séquelles ?

Les accidents de la route (voiture, deux roues, cyclistes, piétons…), les agressions ou encore les accidents de la vie peuvent entrainer des traumatismes crâniens aux lourdes conséquences pour la victime… et ses proches.

L’une des difficultés rencontrées est d’identifier et d’évaluer les conséquences du traumatisme crânien par voie d’expertise médicale avant d’appréhender toute la répercussion des séquelles dans la vie personnelle et professionnelle de la victime.

Les victimes de traumatismes crâniens peuvent souffrir d’une grande diversité de lésions entrainant des dommages visibles et des dommages « invisibles » qui apparaîtront parfois de façon différée.

Les victimes d’un traumatisme crânien, peuvent conserver des séquelles visibles :

  • hémiplégies, paraplégies, déficits moteurs divers
  • coma
  • roubles de la vue, troubles du langage
  • perte du goût, perte de l’odorat
  • épilepsie, dysphasie…

Mais les traumatismes crâniens peuvent avoir des répercussions insidieuses qui occasionneront des séquelles invisibles modifiant le comportement et la personnalité de la victime.

Bien souvent, l’entourage de la victime est le premier témoin de ces déficits neurologiques et neuropsychologiques qui peuvent avoir les conséquences suivantes :

  • une fatigue accrue
  • des difficultés de mémorisation, de concentration, de compréhension…
  • une apathie ou au contraire une irritabilité, une impulsivité,
  • une désinhibition, des troubles de l'humeur…

 L’expertise médicale est une étape déterminante qui permettra d’évaluer les séquelles imputables à l’accident et au traumatisme crânien.

La compagnie d’assurances, en charge de l’indemnisation des préjudices missionnera un médecin expert afin d’examiner la victime. Il est alors ESSENTIEL que le blessé, traumatisé crânien soit assistée lors de l’expertise médicale par son avocat et un médecin expert conseil de victime.

Seule, la victime ne pourra pas assurer un débat contradictoire permettant une juste évaluation de son dommage corporel.

Comment contester un rapport d’expertise médicale ?

Votre avocat en indemnisation des préjudices corporels vous conseillera sur l’opportunité de contester le rapport d’expertise médicale.

A cette fin, il soumettra le rapport litigieux à l’avis d’un médecin expert diplômé en réparation de dommage corporel.

Le rapport d’expertise déposé dans un cadre amiable pourra être contesté :

  • Soit dans un cadre amiable avec la mise en place d’une expertise dite « amiable et contradictoire » ou d’un arbitrage.
  • Soit devant les Tribunaux en sollicitant une expertise médicale « judiciaire ».

Contester le rapport d'expertise médicale

L’indemnisation des traumatisés crâniens

Les séquelles des traumatismes crâniens peuvent être nombreuses et très invalidantes.

« La vie d’avant » n’est souvent plus envisageable et l’indemnisation représente alors l’enjeu majeur de réparer tous les préjudices subis, personnels et professionnels, afin de permettre à la victime de vivre dans la dignité et de sécuriser « financièrement » son avenir.